Redistribution de la plus-value de la terre dans les projets d’agrivoltaïsme

Le concept de redistribution de la plus-value de la terre dans les projets l’Agrivoltaique d'élevage

Redistribution de la plus-value de la terre dans les projets l’agrivoltaïsme d'élevage

Quoi :

Il s’agit ici d’expliquer la redistribution économique de la plus-value de la terre dans un projet agrivoltaique ovin, notamment comment est redistribuée la vente d’électricité pour le fonctionnement du projet.

 

Comment :

1- dans un projet agrivoltaique d'élevage, l’énergie solaire est partagée de manière à optimiser l’efficience énergétique à l’hectare. La végétation de la prairie n’utilise jamais tout le rayonnement. Ce rayonnement peut être capté par des cellules PV. Des modélisations sont nécessaires pour établir quelle part d’ombrage, provoquée par les panneaux PV, peut être mise sur la parcelle sans sensiblement diminuer la productivité en biomasse de la prairie.

 

2- L’énergie est convertie par 2 supports de production. La prairie est broutée par les animaux d’élevage qui transforment l’énergie stockée par la biomasse en énergie stockée par les animaux. Les panneaux PV transforment l’énergie solaire en électricité.

 

2bis- 3 opérateurs gèrent ces supports de production : l’exploitant agricole, le propriétaire foncier (détenteur de la terre) et le producteur d’énergie. J’appelle flux de charges, les moyens humains et financiers pour gérer ces supports de production.

 

3- Les flux économiques proviennent, d’une part, de la vente des produits animaux et, d’autre part, de la vente d’électricité.

 

L’apport de l’agrivoltaïsme est la redistribution de cette plus-value par rapport à une culture classique.