· 

Microclimat dans un système agrivoltaïque

De l'importance du microclimat dans l'étude de l'agrivoltaïsme

Si on veut créer un projet agrivoltaïque efficace, il faut avant tout comment par comprendre comment fonctionne le système agricole en lui-même. Pour cela, on peut simplifier une exploitation d’élevage en trois grands ensembles :

  • le pédoclimat, qui est la conjoncture entre un sol et un climat. Il est spécifique d’un territoire, d’une pratique et d’une histoire,
  • le végétal, c’est-à-dire la production végétale du système, qui est ici la prairie,
  • et l’animal, qui est la finalité du système puisque c’est essentiellement sur ses performances que repose la rentabilité de l’exploitation.

Ces trois ensembles et leurs composantes interagissent de manière très complexe, et s’influencent les uns les autres. C’est en essayant de prendre en compte ces interactions qu’on peut piloter de manière fine son exploitation et assurer son bon fonctionnement. 

L’ajout du photovoltaïque dans cette équation va donc perturber ces équilibres et affecter l’efficacité de l’exploitation. 

 

Concevoir un projet agrivoltaïque rentable, efficace et pertinent demande donc avant tout de bien comprendre à quel niveau le photovoltaïque va impacter le système agricole.

agrivoltaisme

Empiriquement, on peut isoler trois composantes impactées par la présence de la structure : la radiation solaire qui atteint la parcelle, la pluviométrie et le vent. 

Ces trois composantes sont essentielles, car affecter l’une ou l’autre peut influencer tout le microclimat de notre parcelle agricole. C’est ainsi d’elles que vont dépendre la température et l’humidité du sol comme de l’air, les dynamiques hydriques du sol ainsi que l’évapotranspiration. 

Dans un système agricole, c’est ce microclimat qui détermine les possibilités en terme de croissance végétale, et donc d’alimentation animale, mais qui va aussi influencer le bien-être des animaux d’élevage. 

agrivoltaique

Bien que l’expérience et la réflexion nous offrent, et nous offrirons encore à l’avenir, de nouvelles pistes pour mieux comprendre le système agrivoltaïque, il nous semble essentiel de ne pas négliger l’étude du microclimat. 

Comme il s’agit d’un élément clé pour interpréter les observations faites sur le végétal et l’animal, et que c’est lui qui est directement impacté par la structure photovoltaïque, bien identifier la manière dont les panneaux l’influencent semble essentiel pour concevoir un système agrivoltaïque efficace et rentable.

 

Davele lance un appel à partenariat pour mettre en place des suivis du microclimat et de ses effets sur des sites agrivoltaïques. Si vous êtes porteur de projet ou chercheur, et que vous souhaitez être acteur sur la recherche en agrivoltaïsme, n’hésitez pas a aller sur cette page ! Appelle à partenariat 

Écrire commentaire

Commentaires: 0