· 

Une expérimentation en agrivoltaïque ovin, Oregon

une étude détaillée des Rendement fourrager, de la croissance et du bien-être des animaux sur une prairie agrivoltaïque dans l'oregon

L’Oregon State University de la ville de Corvallis a récemment publié le bilan d’une expérimentation menée sur leur site agrivoltaïque, une centrale de panneaux fixes aux dimensions adaptées au pâturage ovin et au passage des engins. 

Leur étude, menée pendant les saisons de pâturage de 2019 et 2020, vise à comparer les rendements et la qualité fourragère des prairies agrivoltaïques par rapport à une prairie classique, mais également la productivité et le comportement des animaux élevés sur ces prairies. 

Les résultats sont très encourageants pour la filière agrivoltaïque d’élevage. Bien que les prairies agrivoltaïques voient à la fois une diminution de leur production de matière sèche (-9 à -33%) et de la part de légumineuses dans l’écosystème prairial, cette diminution n’affecte en rien la croissance des agneaux, tout à fait similaire à celle des agneaux témoins. Ces résultats s’expliquent par la qualité supérieure du fourrage produit sur prairie agrivoltaïque, puisque les analyses montrent un taux protéique et une valeur énergétique supérieure à une prairie classique (+5% de protéines), avec un taux de fibres non digestibles plus faible. 

L’expérience constate aussi que, quand ils ne s’alimentent pas, les agneaux passent plus de 90% de leur temps sous les panneaux. Ce comportement, s’il peut expliquer leur bonne croissance par un moindre stress thermique, pourrait aussi expliquer les résultats de production des prairies. Il est ainsi possible qu’un pâturage bien maitrisé permette de limiter le piétinement de la prairie sous les panneaux et donc de favoriser de meilleurs rendements fourragers.

Comme attendu, l’article constate également qu’en période de sécheresse, la présence des panneaux permet à l’herbe de continuer à pousser quand les prairies ouvertes cessent toute croissance.

 

Cette publication confirme donc bien l’intérêt de l’agrivoltaïsme pour l’élevage ovin, et plus particulièrement lors des saisons les plus sèches. L’intégration d’un système agrivoltaïque dans une exploitation permettrait ainsi d’augmenter la durée de la saison de pâturage, de fournir un fourrage de bonne qualité plus longtemps et d’améliorer le bien-être des animaux sans pour autant compromettre les résultats techniques de l’atelier animal.

Andrew Alyssa C., Higgins Chad W., Smallman Mary A., Graham Maggie, Ates Serkan (2021)

Herbage Yield, Lamb Growth and Foraging Behavior in Agrivoltaic Production System. Frontiers in Sustainable Food Systems, 5.

https://doi.org/10.3389/fsufs.2021.659175